27 – Elle Aussi

Le printemps m’a surpris. Je m’étais endormi. Mon hiver s’est débattu dans le devoir médical. Celui qui vous contraint et vous préserve.

Analepse (Flash-back)

8 mars 2018

J’étais plein d’entreprise. Un séjour à Paris avec ma fille. Ballade sur les quais, Bastille, Beaubourg, Les halles, Montmartre. Moi, je connais déjà. Mais redécouvrir Paname avec une montpelliéraine inconditionnelle, c’est quelque chose. J’ai eu l’occasion de revoir Sabrina et Michel. Très heureux de les retrouver. On est revenu sans nostalgie.

10 avril 2018

Petite virée, seul, en voiture, chez Laurence et Hervé à Salles le Château. En famille. Evidemment royal. Ca vaut le coup de guérir.

Retour à la maison. J’ai demandé au médecin du travail, l’autorisation de reprendre mon activité professionnelle. Histoire de revenir dans le monde des actifs. Comme disait Coluche, il vaut mieux mourir de son vivant. En septembre, pas plus tôt, qu’il m’a dit. En attendant, petits travaux dans la maison.

28 avril 2018

La Chute.

Vous savez, ce film de Oliver Hirschbiegel, avec Bruno GANZ, dans le rôle de Hitler. Le cinéaste y raconte les derniers mois du dictateur, enfermé dans son bunker, à Berlin. Il se donnera la mort avec Eva Braun, sa récente épouse, peu avant l’arrivée des troupes Russes. Ce film a été critiqué, car il y révélait, par le jeu admirable de l’acteur Bruno GANZ, un semblant d’humanité chez ce personnage, qui nous mettait mal à l’aise. Il eût été plus apaisant de le percevoir comme un monstre. Mais, c’est justement parce qu’il est homme, que l’image de cet individu nous est insupportable. Il n’y a jamais de monstres chez les animaux. Si ce ne sont, ceux imaginés par l’homme, et qui, paradoxalement, nous rassurent.

Je ne sais pas pourquoi, mais c’est à ce film que j’ai songé, quand, en un instant, je me suis retrouvé allongé sur le sol de ma terrasse, sur le flanc, la tête soutenue par mon bras. Impossible de bouger. Je hurlais. Merde ! Merde ! Moins par la douleur que par l’idée de m’être fracturé quelque chose et que je puisse être encore immobilisé plusieurs semaines. Moi, qui me relevais enfin de cette léthargie et révélais déjà mes envies.

Tout s’est passé très vite. Les voisins, les pompiers, les urgences. Morphine. Radio. Pas de fracture à la hanche. Mais.. Pas d’examen neurologique. Pas d’examen clinique d’ensemble. Ils ne m’ont même pas déshabillé. On m’a réexpédié à la maison. Sur brancard, en ambulance. Rien compris.

Le lendemain, gros vertiges persistants. Impossible de me lever davantage. Retour aux Urgences . Cette fois, on passe tout en revue. Scan cervical. Tests neuro. Sang, urine, abdomen. RAS. Je repars comme je suis venu, douze heures plus tard.

Sur le compte rendu, est précisé : « Si les symptômes persistent, veuillez recontacter les urgences ».

Cà fait deux jours, maintenant. Je peux enfin marcher avec des béquilles. Mais la terre tourne toujours trop vite à mon goût. Et pas dans le bon sens. Malgré le Tanganil.

Ils n’ont pas vérifié les cervicales. Peut-être. Je n’en sais rien, de toute façon.

Demain je vais voir mon médecin traitant. En planeur, bien sûr.

En attendant, voici un court poème, bien de notre époque. Je le dédie à quelqu’un de proche.

 

ELLE AUSSI

Une Pensée endurait

Qu’on la sente et contemple

C’était là son attrait

Et sans nulle autre attente

 

Peu prompt à raisonner

Mais curieux de ses gestes

Un homme n’est pas en reste

Quand il veut posséder

 

Ecoutant cet écho

Jaillissant de son cœur

Il cueillit cette fleur

Côtoyant le ruisseau

 

Elle est déjà fanée

Les oiseaux se sont tus

Puis, il la laisse tomber

Et ne la regarde plus

 

Max Krief . 1er Mai 2018

Une réflexion sur “27 – Elle Aussi”

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s